Une brève histoire de la verrière d’atelier, entre charme et lumière.

Une brève histoire de la verrière d’atelier, entre charme et lumière.

Avant d’aborder l’histoire de la verrière, il faut d’abord voir quelles étaient les premières salles de verre. On trouvait au départ, des orangers et des orangeries où l’on rangeait les agrumes et autres arbres et arbustes à protéger du froid.
Les serres sont donc les premières pièces vitrées grâce notamment au développement des techniques du métal et du verre. Puis vinrent les premières serres publiques sont présentées en Angleterre pour protéger les espèces exotiques rapportées des colonies.
Cette technique s’installe ensuite dans les vérandas qui sont des pièces intégralement vitrées et attenantes aux maisons permettant ainsi d’étendre une surface et surtout d’offrir l’agrément de la lumière naturelle lorsque la température ne permet pas de profiter de l’extérieur. Ensuite, on voit fleurir de nombreux passages vitrés entre deux rues : ce sont les fameux passages couverts que l’on trouve encore aujourd’hui à l’image du passage Vivienne à Paris qui permettaient de protéger des intempéries.
L’avantage des verrières est à l’époque de pouvoir offrir une lumière naturelle dans des passages étroits et en toute sécurité. De plus, la structure est légère et les évolutions technologiques ont permis de limiter les impacts au sol. C’est à ce moment que l’on prend conscience de l’intérêt des verrières et que l’on voit de nombreuses boutiques qui font des rotondes en verre à l’image de celles des grands magasins. Mais nous allons voir, dans ce bref retour sur l’histoire de la verrière, ce qui fait singulièrement son charme aujourd’hui dans nos intérieurs.

L’histoire de la verrière se veut aussi d’être une histoire d’artistes

Vient ensuite l’intérêt pour les artistes de pouvoir profiter de cette lumière pour peindre à la lumière naturelle. Les toits de Paris et de nombreuses villes françaises sont encore couverts de verrières qui ont pu héberger des artistes célèbres, tous à la recherche de cette fameuse luminosité qu’offre la verrière. Il faut dire que le monde des artistes a aussi contribué à révolutionner ce paysage parisien. Auparavant la grande peinture reflet de la nature, obéissait à des codes, sous l’influence de Napoléon III, on organise un salon des refusés qui permet à de nombreux artistes d’exposer leurs œuvres. Les impressionnistes revendiquant une liberté d’expression qui ne supporte plus les règles et les codes vont transformer la donne en priorisant la lumière à l’intérieur de grands ateliers avec la création de verrières qui prennent alors le nom d’atelier d’artistes.
C’est cette volonté transgressive des artistes qui va influencer le mode de vie des bourgeois et les inciter à révolutionner leurs intérieurs en imitant l’atelier d’artiste par l’arrivée de pièces vitrées, de portes vitrées, de verrières. L’impact est tel que l’on voit encore dans de nombreuses demeures et d’hôtels particuliers des rotondes avec des verrières. La verrière d’atelier sort de son usage originel pour offrir lumière, espace et élégance.

La verrière industrielle

Cette inspiration sera reprise dans les constructions des grandes gares parisiennes et de province comme celle de Bordeaux notamment.

On trouve des constructions métalliques en demi-lunes illustrant le savoir-faire technologique de la verrière au niveau industriel.
Les usines et hangars mettent à profit cette technique pour installer une verrière dans les entrepôts. C’est d’ailleurs cet esprit industriel qui est repris dans nos constructions actuelles et qui intègre une certaine nostalgie des usines où l’esprit verrière est largement répandu.
La verrière part ensuite s’exporter aux USA avec la naissance des gratte-ciel ou le verre remplace le béton. Avec l’arrivée des architectes allemands du Bahaus, les artistes récupèrent les usines désaffectées et transforment les entrepôts et usines en ateliers avec une partie loft.
Cette architecture moderne marque une période de notre histoire où la libéralisation de l’art et de l’architecture sont érigées comme tendance, et influencent aujourd’hui nos intérieurs de maison moderne.

La verrière aujourd’hui

La verrière est actuellement une tendance de fond dans les maisons individuelles et collectives, où la volonté de s’ouvrir vers l’extérieur prévaut. La verrière devient un choix fonctionnel, on trouve en effet des verrières à la fois dans les intérieurs pour faire entrer la lumière naturelle sans perdre en intimité. Les technicités d’aujourd’hui tant au niveau des produits verriers que des possibilités de profilés ou de couleurs permettent un choix varié dans la composition de la verrière, dans la maison particulière.
La verrière entre dans nos intérieurs comme complément de décoration, mais également comme cloisonnement de pièces tout en offrant l’accès à la lumière, plus que jamais important notamment pour les économies d’énergie. La verrière avec son esprit industriel et rationnel s’intègre dans toutes les constructions modernes ou traditionnelles assurant à chaque fois un esprit ouvert sur l’extérieur.

Prendre rendez-vous avec un conseiller !
09h
10h
11h
12h
12h30
13h
14h
15h
16h
17h
18h
Étape suivante
Étape précédente


Je recherche :

Nom / Prénom
Téléphone
E-mail
Adresse
Code postal
Ville / Commune

Nous vous confirmons votre demande de rendez-vous.
Un conseiller viendra à votre domicile le

à

au

En cas d'imprévu
Merci de contacter notre service commercial au 05 56 95 83 48

Merci de votre confiance

Parlons projet !
Votre nom

Votre ville/commune

Me contacter par

Votre mail

Votre téléphone

Votre recherche