Tout sur l’isolation thermique d’une fenêtre

L’isolation thermique des fenêtres s’inscrit dans la liste des travaux d’amélioration de la performance énergétique d’une maison. Plusieurs techniques permettent de réaliser ce type d’isolation, pour ne citer que l’augmentation du vitrage, ou l’isolation du châssis de la fenêtre.

Pourquoi isoler une fenêtre ?

L’isolation thermique des fenêtres sert avant tout à améliorer le confort thermique d’une pièce, aussi bien en été qu’en hiver. À noter que ce type d’isolation ne vise en aucun cas à empêcher l’aération de la pièce. En effet, la majorité des fenêtres sont équipées de tubes d’aération horizontaux qui assurent un débit de passage de l’air très limité, dans le but d’optimiser l’aération de la pièce. L’isolation thermique des fenêtres permet également de réaliser d’importantes économies sur la facture de chauffage de l’habitation. Il s’avère en effet que les pertes thermiques observées au niveau des parois vitrées des fenêtres peuvent représenter entre 5 et 30% de la dépense de chauffage de la maison.

L’isolation par le vitrage

L’amélioration du vitrage est l’une des solutions permettant de procéder à l’isolation thermique d’une fenêtre. Elle permet ainsi de réduire les pertes thermiques et d’augmenter les performances énergétiques de la pièce. Pour cela, l’idéal serait d’utiliser des vitrages traités contenant des gaz krypton et d’argon emprisonnés entre les couches de verre. La pose d’un double ou d’un triple vitrage bloquant l’air entre les vitres, ainsi que la pose de films isolants au niveau de chaque vitre peuvent également assurer l’isolation thermique des fenêtres. À noter que l’achat et la pose d’un double ou d’un triple vitrage peuvent aujourd’hui bénéficier d’ un crédit impôt.

Isoler le châssis de la fenêtre

L’isolation thermique d’une fenêtre passe également par l’isolation de son châssis. En effet, la bonne isolation de cette installation dépend du nombre de chambres d’isolation contenues dans son épaisseur. Pour le cas de fenêtre en aluminium, l’isolation thermique s’effectue grâce à la pose de renforts présentés sous forme de barrettes en fibres de verre ou en acier. Ce type d’isolation peut également être réalisé avec la pose d’un triple joint au niveau du châssis, et d’une mousse isolante sur les profils.

Caractéristiques de la fenêtre isolante

Deux indices mesurent les performances isolantes d’une fenêtre : le coefficient Ug et le coefficient Uw. L’indice Uw mesure la déperdition énergétique de l’ensemble de la fenêtre, c’est-à-dire le châssis et le vitrage. Plus sa valeur tend vers 0, plus l’ensemble présente une excellente performance isolante. Pour rappel, le la transmission thermique globale Uw ne doit excéder 2,3 W/m2.°C. Limité à un maximum de 2 W/m2.°C, le coefficient de transmission thermique de la vitre Ug représente quant à lui la capacité du vitrage à véhiculer la chaleur. Comme pour l’indice Uw, plus la valeur Ug est faible, plus sa performance isolante est excellente.
Pour aller plus loin :

Prendre rendez-vous avec un conseiller !
09h
10h
11h
12h
12h30
13h
14h
15h
16h
17h
18h
Étape suivante
Étape précédente


Je recherche :

Nom / Prénom
Téléphone
E-mail
Adresse
Code postal
Ville / Commune

Nous vous confirmons votre demande de rendez-vous.
Un conseiller viendra à votre domicile le

à

au

En cas d'imprévu
Merci de contacter notre service commercial au 05 56 95 83 48

Merci de votre confiance

Parlons projet !

Devis Gratuit
05 56 95 83 48
Votre nom

Votre ville/commune

Me contacter par

Votre mail*

Votre téléphone*

Votre recherche